Actus France: nous avons sélectionné les cinq plus beaux rôles de sa carrière #France

Voilà qui va vous plaire : Un nouveau papier que nous venons de voir sur le web et que nous vous produisons ci-dessous. Le sujet est « Actualité française ».

Ceci a été diffusé par Le Point – Toute l’info en continu

Signature .

Date et heure de la réception de la dépéche sur notre fil d’info:

Date et heure de publication sur internet:

Titre exacte donné par le journal était: nous avons sélectionné les cinq plus beaux rôles de sa carrière

Information et contenu publiés :


Avec son visage de chat et son port altier, Anouk Aimée était la réponse française à Audrey Hepburn (elle fut d’ailleurs l’épouse d’Albert Finney, partenaire d’un film et un temps compagnon de l’actrice de Diamants sur canapé). Autrement dit, une actrice d’une classe folle qui faisait rêver les grands cinéastes européens, autant que les Américains. « C’est la vie qui a choisi [le cinéma] pour moi », confiait celle qui nous a quittés ce 18 juin, à Laure Adler sur France Culture en 2014.

La newsletter culture

Tous les mercredis à 16h

Recevez l’actualité culturelle de la semaine à ne pas manquer ainsi que les Enquêtes, décryptages, portraits, tendances…

Merci !
Votre inscription a bien été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.

Et de raconter comment elle qui était née Nicole Dreyfus changea de nom pour adopter le poétique « Aimée » sur le plateau d’un film inachevé du tandem Marcel Carné-Jacques Prévert (La Fleur de l’âge) : « Quand on a à peine 15 ans et que Jacques Prévert vous donne un nom, que ce soit n’importe quoi, vous le gardez, même si ça n’avait pas été Aimée ! » Retour sur les grands rôles qui ont fait sa renommée.

La Dolce Vita (1960)

Selon la légende, le scénario de La Dolce Vita consistait au départ en un dessin (signé de la main du maestro Federico Fellini) représentant un homme au très long sexe qui nage, entouré de sirènes… Anouk Aimée – vue dans Les Amants de Vérone ou encore Pot-Bouille – est alors inconnue des Italiens. Fellini est séduit par sa photo dans un magazine : il la croit mannequin, la découvre actrice. Et lui confie le personnage de Maddalena, une femme d’une élégance folle.

L’entente entre le cinéaste de génie et Anouk Aimée est immédiate. « Je suis entrée dans le film comme si j’avais toujours fait partie de son monde », se souviendra-t-elle. Maddalena évoque par son look (cheveux courts, lunettes noires), son goût de la nuit et son rapport gourmand aux hommes l’actrice américaine Ava Gardner qui hante alors ces night-clubs de la via Veneto dont Fellini restitue à la fois le glamour et le sordide.

Elle incarne le parfait contrepoint à l’autre pôle féminin du film, la voluptueuse Anita Ekberg. Une inoubliable scène de cache-cache lors d’une soirée mondaine en fait la dernière possibilité de bonheur de Marcello, celle que – comme les autres – il ne saisira pas.

Lola (1961)

Lola ne s’appelle pas Lola par hasard mais en hommage à la Lola Lola de L’Ange bleu, celle que jouait Marlene Dietrich dans le film de Josef von Sternberg (1930). En choisissant Anouk Aimée pour ce rôle de danseuse de cabaret qui porte magnifiquement la guêpière et le haut-de-forme (double hommage à Marlene), Jacques Demy lui fait donc le cadeau de l’inscrire dans une mythologie de cinéma.

Tourné à Nantes, la ville natale de l’auteur, et notamment dans le célèbre passage Pommeray, Lola contient en germe toute la filmographie de Jacques Demy – la rêverie autour des marins de passage, le personnage de Roland Cassard (qui revient dans Les Parapluies de Cherbourg), la musique de Michel Legrand, et bien sûr un goût du mélo assumé… Anouk Aimée – qui reprend le rôle dans Model Shop (1969) – dira souvent son attachement à ce rôle auquel elle s’identifie… parce que Lola, avant toute chose, est une grande amoureuse.

Huit et demi (1963)

Proche de Fellini, Anouk Aimée se retrouve fort logiquement au générique de son autoportrait, Huit et demi. Elle y joue Luisa, l’épouse de Guido Anselmi, ce cinéaste aussi irrésistible qu’insupportable qu’incarne Marcello Mastroianni et dont la crise d’inspiration reflète celle que traverse Fellini, pétrifié par les attentes suscitées par le succès international de La Dolce Vita.

Anouk Aimée joue donc en quelque sorte Giulietta Masina à un moment difficile de la relation du couple, elle le fait avec son éternelle élégance, réussissant à ce que le portrait sévère (les protestations de Luisa ne font rien pour aider Guido à retrouver sa créativité) ne sombre jamais dans la caricature misogyne. À jamais nostalgique de Fellini, Anouk Aimée continuera au fil des tournages à évoquer la façon de faire de « Federico » au risque d’exaspérer son metteur en scène du moment…

Un homme et une femme (1966)

« Quand tu as fini de me raconter le film, j’étais prête à commencer tout de suite. C’était formidable ! » lance Anouk Aimée à Claude Lelouch dans une émission de télévision de 1967 en évoquant le jour où il lui a proposé Un homme et une femme.

Anne Gauthier est veuve, Jean-Louis Duroc aussi. Le mari qu’elle a perdu était cascadeur, l’homme qu’elle rencontre et avec qui elle vit une nouvelle passion est pilote de course. L’amour, la mort, la plage et bien sûr la musique – ce Chabadabada qui ne la quittera plus… –, tous les éléments d’un mythe sont dans ce film au charme fou.

Nommée à l’oscar de la meilleure actrice face à rien de moins qu’Elizabeth Taylor (pour Qui a peur de Virginia Woolf ?), Anouk Aimée entre, grâce à cet énorme succès qui marque l’époque, au panthéon des stars internationales.

Le Saut dans le vide (1980)

Ce film oublié aujourd’hui vaut à l’époque un prix d’interprétation à Anouk Aimée au Festival de Cannes 1980. Sous l’œil acéré de Marco Bellocchio, l’actrice y joue Marta, la sœur dépressive de Mauro (Michel Piccoli), un juge glaçant et glacial. Marta est rongée par la mélancolie, prise de vertiges et son huis clos avec son frère est oppressant.

Le juge se met en tête de se débarrasser d’elle, qui n’a jamais connu de relation amoureuse, en la jetant dans les bras d’un acteur. Grand peintre de la monstruosité de la famille bourgeoise, Bellocchio tire le meilleur parti de l’allure aristocratique d’Anouk Aimée et de son jeu distancié. Le film, d’une grande perversité puisqu’il joue sur l’idée d’un fantasme incestueux entre le frère et la sœur, crée le malaise. Et le tandem Piccoli-Aimée avec doublage italien atteint des sommets.

nous avons sélectionné les cinq plus beaux rôles de sa carrière

#nous #avons #sélectionné #les #cinq #beaux #rôles #carrière

Reprise de l’information dans un style journalistique professionnel descriptif en organisant les idées dans un ordre cohérent avec titres html

Bibliographie :

Histoire socialiste de la France contemporaine – Tome II.,Présentation du livre. Disponible dans toutes les bonnes librairies.

La Russie et la France.,Références de l’ouvrage. Disponible dans toutes les bonnes bibliothèques de votre département.

Réconcilier la France.,Référence litéraire de cet ouvrage. Disponible à l’achat sur les plateformes Amazon, Fnac, Cultura ….

Le site zonepress.fr a pour but de fournir plusieurs publications autour de la thématique Information et actualité publiées sur le net. zonepress.fr vous a reproduit cet article qui traite du thème « Information et actualité ». Cette chronique est générée du mieux possible. Au cas où vous désirez donner des informations complémentaires à cet article sur le sujet « Information et actualité » vous avez la possibilité d’écrire aux coordonnées fournies sur ce site web. Consultez notre site internet zonepress.fr et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles parutions.

Actualités France: Face à un candidat LFI fiché S, la gauche soutient un dissident à Avignon #France

A voir, ce post sur internet dont la thématique est « Actualité française » et qui va vous intéresser.

Ceci a été diffusé par Le Point – Toute l’info en continu

Signature .

Date et heure de la réception de la dépéche sur notre fil d’info:

Date et heure de publication sur internet:

Titre exacte donné par le journal était: Face à un candidat LFI fiché S, la gauche soutient un dissident à Avignon

Information et contenu publiés :


Divisions au sein du « Nouveau Front populaire ». Face au candidat désigné par La France insoumise (LFI), Raphaël Arnault, qu’ils jugent «  trop extrémiste », les forces de gauche dans le Vaucluse ont apporté lundi leur soutien à un militant local, ex-inspecteur du travail et bénévole humanitaire, pour battre l’extrême droite lors des élections législatives anticipées.

La newsletter politique

Tous les jeudis à 7h30

Recevez en avant-première les informations et analyses politiques de la rédaction du Point.

Merci !
Votre inscription a bien été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.

Dans la première circonscription, qui couvre notamment Avignon – où la gauche a fait de bons scores aux européennes –, et où le Rassemblement national (RN) s’était imposé en 2022, LFI a investi un militant de la Jeune Garde antifasciste, mouvement assumant une stratégie musclée et contestée contre l’extrême droite. Raphaël Arnault, qui vient de la région de Lyon, est fiché «  S » dans le registre policier recensant les individus potentiellement dangereux pour la sécurité nationale, a confirmé à l’AFP une source proche du dossier.

«  On ne peut pas s’accommoder d’un candidat parachuté qui ne connaît pas le territoire. Et puis, on ne peut pas faire partie d’un mouvement violent et dire qu’on est pour la démocratie », a expliqué à l’AFP le sénateur socialiste du Vaucluse, Lucien Stanzione. «  Il a un profil trop extrémiste, c’est pourquoi l’arc de gauche humaniste, social-démocrate, dont je fais partie ainsi que la maire d’Avignon Cécile Helle, a décidé de soutenir Philippe Pascal, ancien inspecteur du travail, bien connu sur le territoire des travailleurs et gens en difficulté », a-t-il ajouté avant une conférence de presse avec ce dernier.

«  Qu’on me sorte les condamnations ! »

Âgé de 67 ans, cet Avignonnais a aussi un engagement humanitaire au Niger ou, plus récemment, dans un hôpital égyptien avec des soignants français de l’association Palmed pour apporter de l’aide aux blessés de Gaza, a-t-il expliqué à l’AFP. «  Je ne me présente pas dans mes 20 ans dans un territoire que je ne connais pas, j’ai attendu 40 ans d’expérience, je ne suis pas carriériste », a-t-il lancé en forme de tacle à Raphaël Arnault, âgé de moins de 30 ans.

Ce dernier, qui n’était pas joignable lundi matin, a jugé dans le quotidien régional La Provence que les accusations de violence le visant sont «  des propagandes mensongères ». «  Qu’on me sorte les condamnations ! » a-t-il ajouté. La division de la gauche met-elle en péril une éventuelle présence au deuxième tour dans une des rares circonscriptions de Vaucluse où le Rassemblement national peut être inquiété ? «  Je fais le pari que nous serons au deuxième tour », a soutenu Lucien Stanzione.

En 2022, le candidat du RN Joris Hébrard, depuis remplacé à la députation par Catherine Jaouen, l’avait emporté (51,14 %), face à un candidat de LFI (48,86 %).

Face à un candidat LFI fiché S, la gauche soutient un dissident à Avignon

#Face #candidat #LFI #fiché #gauche #soutient #dissident #Avignon

Reprise de l’information dans un style journalistique professionnel descriptif en organisant les idées dans un ordre cohérent avec titres html

Ouvrages sur un thème identique:

Institutions administratives de l’État français/L’Administration du Premier Ministre.,Référence litéraire de ce livre.

Monétique/Le SEPA.,Informations sur cet ouvrage.

Le site zonepress.fr a pour but de fournir plusieurs publications autour de la thématique Information et actualité publiées sur le net. zonepress.fr vous a reproduit cet article qui traite du thème « Information et actualité ». Cette chronique est générée du mieux possible. Au cas où vous désirez donner des informations complémentaires à cet article sur le sujet « Information et actualité » vous avez la possibilité d’écrire aux coordonnées fournies sur ce site web. Consultez notre site internet zonepress.fr et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles parutions.

Infos nationales: Voitures incendiées, agence France Travail attaquée… Nuit de violences à Cherbourg après la mort d’un jeune #France

Voici un article que nous sommes heureux de diffuser ici sur notre blog. Le thème est « Actualité française ».

L’article suivant a été publié par Le Point – Toute l’info en continu

Signature .

Date et heure de la réception de la dépéche sur notre fil d’info:

Date et heure de publication sur internet:

Titre exacte donné par le journal était: Voitures incendiées, agence France Travail attaquée… Nuit de violences à Cherbourg après la mort d’un jeune

Information et contenu publiés :


Des violences urbaines ont eu lieu, dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 juin, à Cherbourg, dans le quartier d’où était originaire le jeune homme de 19 ans, tué le dimanche 9 juin par une policière, a-t-on appris auprès de la préfecture. Entre minuit et 3 h 30, « un groupe de plusieurs dizaines de personnes a provoqué des incendies localisés dans le quartier des Provinces », a précisé la préfecture.

Le point du soir

Tous les soirs à partir de 18h

Recevez l’information analysée et décryptée par la rédaction du Point.

Merci !
Votre inscription a bien été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.

Plusieurs poubelles et une quinzaine de véhicules légers ont été incendiés au cours de la nuit. « Des dégradations importantes ont été commises contre une agence France Travail », poursuit cette même source. Les forces de l’ordre et les services de secours ont également été la cible de tirs de mortiers.

« Le bilan de ces événements fait état de trois blessés pour la police nationale et de deux interpellations », explique la préfecture, qui avait mis en place un centre opérationnel départemental (COD).

Dans un communiqué, le préfet réprouve « avec la plus grande fermeté ces actes de violence et de vandalisme ».

Homicide volontaire

Le soir du 9 juin, Sulivan, âgé de 19 ans, a reçu un tir mortel dans la poitrine alors qu’il tentait d’échapper, à pied, au contrôle routier du véhicule volé dans lequel il circulait en tant que passager.

La policière qui a tiré a été mise en examen mardi pour homicide volontaire et placée sous contrôle judiciaire « strict », et n’a donc pas été incarcérée, selon le parquet.

Après une marche blanche mercredi, qui avait réuni environ six cents personnes, un rassemblement devant le tribunal judiciaire de Cherbourg avait eu lieu samedi à l’appel de la famille de Sulivan pour réclamer le placement en détention provisoire de la fonctionnaire.

La nuit de lundi à mardi avait déjà été marquée par quelques scènes de « violences urbaines » à Cherbourg, avait indiqué la préfecture de la Manche sur X.

Voitures incendiées, agence France Travail attaquée… Nuit de violences à Cherbourg après la mort d’un jeune

#Voitures #incendiées #agence #France #Travail #attaquée #Nuit #violences #Cherbourg #après #mort #dun #jeune

Reprise de l’information dans un style journalistique professionnel descriptif en organisant les idées dans un ordre cohérent avec titres html

Livres sur le même thème:

La documentation/Performances d’un système documentaire.,Description.

La France en automobile.,Infos sur ce livre. Disponible à la FNAC.

Portrait de la France.,Redirection vers la fiche de de l’éditeur.

Le site zonepress.fr a pour but de fournir plusieurs publications autour de la thématique Information et actualité publiées sur le net. zonepress.fr vous a reproduit cet article qui traite du thème « Information et actualité ». Cette chronique est générée du mieux possible. Au cas où vous désirez donner des informations complémentaires à cet article sur le sujet « Information et actualité » vous avez la possibilité d’écrire aux coordonnées fournies sur ce site web. Consultez notre site internet zonepress.fr et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles parutions.

Actualités françaises: Yaël Braun-Pivet n’approuve pas la décision d’Emmanuel Macron, et le fait savoir #France

Fidèle à sa vocation, ce blog va porter à votre connaissance un texte qui a été décelé sur internet. Le thème est «Actualité française».

L’article ci-dessous a été publié par Le Point – Politique

Signature .

Date et heure de la réception de la dépéche sur notre fil d’info:

Date et heure de publication sur internet:

Titre exacte donné par le journal était: Yaël Braun-Pivet n’approuve pas la décision d’Emmanuel Macron, et le fait savoir

Information et contenu publiés :


La newsletter politique

Tous les jeudis à 7h30

Recevez en avant-première les informations et analyses politiques de la rédaction du Point.

Merci !
Votre inscription a bien été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.

Elle semble écœurée. «  Il y avait un autre chemin, qui était le chemin d’une coalition, d’un pacte de gouvernement », a estimé ce lundi 10 juin sur France 2 la présidente sortante de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, après la décision du président de la République de dissoudre l’Assemblée.

Yaël Braun-Pivet s’est dite favorable à des «  accords », des «  coalitions les plus larges possibles », estimant qu’on a «  besoin de coopérer avec le Sénat, avec le président du Sénat, avec Les Républicains et coopérer également avec les socialistes, les écologistes ».

«  J’en ai marre de cette vie politique où on se renvoie la responsabilité des échecs, où on considère qu’on a raison soi tout seul », a-t-elle ajouté. Interrogée sur sa propre candidature aux législatives, celle qui occupe le perchoir depuis l’été 2022 a indiqué y réfléchir.

L’échec du dépassement annoncé

S’agit-il d’une «  faiblesse » de la part du président de la République ? «  La faiblesse, c’est de ne pas avoir réussi à engager le pays sur cette voie de la coopération des différents partis. C’était l’essence même du dépassement qui a été imaginé en 2017 par le président de la République […] Force est de constater qu’on n’a pas réussi cela, mais je pense qu’il n’est pas trop tard », a-t-elle dit.

Après la large victoire du Rassemblement national, le président de la République, Emmanuel Macron, décide de dissoudre l’Assemblée et de convoquer des élections législatives les 30 juin et 7 juillet.

Yaël Braun-Pivet n’approuve pas la décision d’Emmanuel Macron, et le fait savoir

#Yaël #BraunPivet #napprouve #pas #décision #dEmmanuel #Macron #fait #savoir

Reprise de l’information dans un style journalistique professionnel descriptif en organisant les idées dans un ordre cohérent avec titres html

Bibliographie :

Introduire la biodiversité dans la construction et l’urbanisme/Les étapes dans l’élaboration d’un projet de prise en compte de la biodiversité dans la construction/Préparer l’évaluation environnementale.,Pour en savoir plus.

La France surendettée ? Une réponse écologiste.,Description. Ouvrage de référence.

Tribologie/Diverses approches.,Description.

Le site zonepress.fr a pour but de fournir plusieurs publications autour de la thématique Information et actualité publiées sur le net. zonepress.fr vous a reproduit cet article qui traite du thème « Information et actualité ». Cette chronique est générée du mieux possible. Au cas où vous désirez donner des informations complémentaires à cet article sur le sujet « Information et actualité » vous avez la possibilité d’écrire aux coordonnées fournies sur ce site web. Consultez notre site internet zonepress.fr et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles parutions.

Actus france: un incendie meurtrier dans un parc d’attraction suscite la colère

Une trentaine de personnes sont décédées en Inde dans l’incendie d’un parc d’attraction de l’État du Gujarat. Un drame dont la responsabilité revient selon toute vraisemblance au constructeur de ce parc. La colère est d’autant plus grande dans le pays qu’un pont s’est écroulé en 2022 dans ce même État, là encore à cause de négligences de sécurité.

Publié le : 26/05/2024 – 15:07Modifié le : 26/05/2024 – 15:09

1 minute

Avec notre correspondant à Bangalore, Côme Bastin

L’incendie du parc de jeux de la ville de Rajkot est survenu samedi 25 mai, a fait au moins fait 35 morts, dont neuf enfants. L’effondrement du pont de Morbi seulement cinq jours après sa construction, avait fait 141 victimes en octobre 2022.

À lire aussiInde : plus d’une centaine de morts dans l’effondrement d’un pont piéton du Gujarat

La liste des drames survenus ces dernières années à cause de constructeurs irresponsables dans le Gujarat n’est pas exhaustive. Comme si cela ne suffisait pas, neuf nouveaux-nés sont morts dans la nuit de samedi à dimanche dans un incendie survenu dans un hôpital pour enfants, cette fois dans la capitale Delhi.

L’émotion est grande dans le pays. Le Premier ministre Narendra Modi a exprimé sur Twitter son émotion et la pleine mobilisation des secours dans la ville de Rajkot, alors que le bilan s’alourdit. La Haute Cour du Gujarat a exigé que la lumière soit faite sur ce drame dont la responsabilité incombe, selon toute vraisemblance, aux responsables de sa construction, dont plusieurs ont déjà été arrêtés.



Un court-circuit, des matériaux peu solides et inflammables, sont pointés du doigt pour expliquer les morts provoquées par cet incendie survenu en pleine canicule. Le parti nationaliste hindou de Narendra Modi (BJP), qui dirige le Gujarat, est accusé de ne pas respecter les normes de sécurité des infrastructures.

Bibliographie :

Histoire de France (Volume 7) – La France du XXe siècle. D’une guerre à l’autre, de 1914 à 1958.,Informations sur ce livre. Disponible chez votre libraire.

La libération de la France, l’Indochine: Souvenirs de guerre d’un 2e classe – 1941-1947.,Lien sur la description .

Photographie/Sociétés et Organisations/Éditeurs de cartes postales/Fournier (Gap).,Fiche de l’ouvrage.

Le site zonepress.fr a pour but de fournir plusieurs publications autour de la thématique Information et actualité publiées sur le net. zonepress.fr vous a reproduit cet article qui traite du thème « Information et actualité ». Cette chronique est générée du mieux possible. Au cas où vous désirez donner des informations complémentaires à cet article sur le sujet « Information et actualité » vous avez la possibilité d’écrire aux coordonnées fournies sur ce site web. Consultez notre site internet zonepress.fr et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles parutions.

Infos françaises: la galère pour certaines communes d’afficher les 38 listes #France

Voilà qui va vous plaire : Un nouveau post que je viens de remarquer sur le web et que nous vous reproduisons ci-dessous. La thématique est « Actualité française ».

Diffusé sur Le Point – Politique, l’article suivant

Signature .

Date et heure de la réception de la dépéche sur notre fil d’info:

Date et heure de publication sur internet:

Titre exacte donné par le journal était: la galère pour certaines communes d’afficher les 38 listes

Information et contenu publiés :


Galère en vue pour les petites communes. Alors que les élections européennes approchent – elles ont lieu le 9 juin prochain –, les communes doivent présenter les affiches des 38 listes qui se présentent en France. Un chiffre inédit (le record était de 34 en 2019) qui pose problème : certaines mairies n’ont pas assez de panneaux. Et ces derniers coûtent particulièrement chers, comme le relève BFMTV. En effet, les prix vont de 100 à 150 euros l’unité. Des dépenses parfois conséquentes que ne peuvent pas forcément absorber les municipalités. D’autant plus que cette situation n’est pas vouée à se reproduire souvent…

La newsletter politique

Tous les jeudis à 7h30

Recevez en avant-première les informations et analyses politiques de la rédaction du Point.

Merci !
Votre inscription a bien été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.

François Philippe, maire de Sainte-Pôle (Meurthe-et-Moselle), a délimité les zones d’affichages sur un mur, à l’aide d’une craie. Il s’explique auprès de nos confrères : « C’est plus durable (pour) une campagne qui va durer trois semaines et après on enlève tout ». Plus écologique, et surtout plus économique pour ce village de moins de 100 habitants.

D’autres communes ont essayé d’être inventives, notamment en utilisant du mobilier qu’elles possèdent déjà : tables de ping-pong, panneaux de contreplaqués maintenus par des piquets… Le système D est de mise pour permettre aux administrés d’avoir accès aux affiches…

Une obligation légale

Et de rester dans le cadre légal. Car selon l’article L.51 du Code électoral, les communes ont en effet l’obligation de réserver des « emplacements spéciaux » de tailles égales pour l’installation des affiches de campagne. En cas de manque de panneaux, elles peuvent « scinder » des panneaux en plusieurs parties, en réaliser elles-mêmes, ou délimiter des emplacements sur les murs, comme à Sainte-Pôle.

Une obligation qui agace de plus en plus dans les petites communes. Pour cause : sur les 38 panneaux, seuls parfois une dizaine sera utilisée. Beaucoup de listes font le choix de ne pas imprimer leurs bulletins de votes et leurs affiches pour économiser de l’argent. Certains villages n’ont même pas d’affiches, car les colleurs d’affiches privilégient les plus grosses communes.

Le sénateur de l’Aisne, Pierre-Jean Verzelen, a déposé le 3 mai dernier une proposition de loi visant à limiter le nombre de listes aux élections européennes. Une proposition qui a semblé faire écho au Sénat. Le gouvernement, quant à lui, a demandé aux préfectures de faire preuve de souplesse devant cette situation inédite.

la galère pour certaines communes d’afficher les 38 listes

#galère #pour #certaines #communes #dafficher #les #listes

Reprise de l’information dans un style journalistique professionnel descriptif en organisant les idées dans un ordre cohérent avec titres html

Publications sur un thème semblable:

Enquête sur la loi du 3 janvier 1973.,Redirection vers la description complète.

La France et le Royaume-Uni.,Redirection vers la fiche descriptive.

Photographie/Sociétés et Organisations/Éditeurs de cartes postales/Au Pays de France.,Fiche complète.

Le site zonepress.fr a pour but de fournir plusieurs publications autour de la thématique Information et actualité publiées sur le net. zonepress.fr vous a reproduit cet article qui traite du thème « Information et actualité ». Cette chronique est générée du mieux possible. Au cas où vous désirez donner des informations complémentaires à cet article sur le sujet « Information et actualité » vous avez la possibilité d’écrire aux coordonnées fournies sur ce site web. Consultez notre site internet zonepress.fr et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles parutions.

Informations françaises: le RN refuse de continuer à siéger avec l’AfD au Parlement européen #France

Cet éditorial ayant pour propos « Actualité française » se propage sur le web, nous avons voulu vous le dévoiler plus bas.

Ceci a été diffusé par Le Point – Politique

Signature .

Date et heure de la réception de la dépéche sur notre fil d’info:

Date et heure de publication sur internet:

Titre exacte donné par le journal était: le RN refuse de continuer à siéger avec l’AfD au Parlement européen

Information et contenu publiés :


Le président du Rassemblement national, Jordan Bardella, également tête de liste aux élections européennes du 9 juin prochain, a « pris la décision de ne plus siéger » avec les Allemands de l’Alternative für Deutschland (AfD) au Parlement européen, a indiqué à l’AFP son directeur de campagne, Alexandre Loubet, confirmant une information de Libération.

La newsletter politique

Tous les jeudis à 7h30

Recevez en avant-première les informations et analyses politiques de la rédaction du Point.

Merci !
Votre inscription a bien été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.

La tête de liste de l’AfD, Maximilian Krah, avait notamment considéré qu’un SS « n’est pas automatiquement criminel », dans un entretien paru ce week-end dans le quotidien italien La Repubblica.

À LIRE AUSSI L’extrême droite allemande secouée par des affaires d’espionnageSelon Alexandre Loubet, la décision de rupture avec l’AfD a été actée par Jordan Bardella mardi après-midi. « Nous avions eu des discussions franches, les leçons n’ont pas été tirées : nous en tirons les conséquences », a-t-il expliqué en référence aux innombrables polémiques suscitées par ce partenaire allemand, aussi encombrant qu’il paraissait indispensable pour maintenir le groupe Identité et démocratie (ID) dans lequel siégeaient jusqu’alors les deux formations.

L’AfD dans la tourmente

Créé en 2013, le parti allemand populiste et anti-migrants avait jusqu’au début de l’année le vent en poupe, les sondages lui laissant espérer arriver en tête avec près de 25 % des suffrages. Mais, à la mi-janvier, la participation, révélée par des médias, de certains de ses membres à une réunion de l’ultradroite pour discuter d’un projet d’expulsion massive de personnes étrangères et de nationaux réputés mal assimilés avait choqué le pays.

En avril, une enquête a été ouverte pour soupçons de financements russes et chinois à l’encontre de Maximilian Krah, eurodéputé sortant, dont l’un des assistants au Parlement européen, suspecté d’être un agent chinois, venait d’être arrêté.

La semaine dernière, l’une des figures du parti, Björn Höcke, a été condamnée à 13 000 euros d’amende pour avoir utilisé un slogan nazi. Dans le passé, il avait déjà qualifié le monument de l’Holocauste à Berlin de « mémorial de la honte » et appelé à un « changement à 180 degrés » de la culture du souvenir dans le pays, conduisant les services de renseignements outre-Rhin à une surveillance de l’AfD.

Le Rassemblement national avait réclamé des explications à son partenaire, jugées insatisfaisantes mais renvoyant une décision définitive à l’après-scrutin. L’AfD est désormais créditée d’environ 15 % d’intentions de vote, reléguée à la deuxième, troisième, voire quatrième position.

le RN refuse de continuer à siéger avec l’AfD au Parlement européen

#refuse #continuer #siégeravec #lAfD #Parlement #européen

Reprise de l’information dans un style journalistique professionnel descriptif en organisant les idées dans un ordre cohérent avec titres html

Ce thème vous a plu vous aimerez également ces parutions:

Jardinage.,Redirection vers la fiche de présentation de ce livre. Disponible dans toutes les bonnes bibliothèques de votre département.

Monétique/Introduction.,Pour en savoir plus.

Photographie/Sociétés et Organisations/Éditeurs de cartes postales.,Infos sur ce livre. Disponible à la FNAC.

Le site zonepress.fr a pour but de fournir plusieurs publications autour de la thématique Information et actualité publiées sur le net. zonepress.fr vous a reproduit cet article qui traite du thème « Information et actualité ». Cette chronique est générée du mieux possible. Au cas où vous désirez donner des informations complémentaires à cet article sur le sujet « Information et actualité » vous avez la possibilité d’écrire aux coordonnées fournies sur ce site web. Consultez notre site internet zonepress.fr et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles parutions.

Actualités France: Faut-il faire réchauffer ses aliments au micro-onde ? #France

Notre équipe vient de lire ce post sur le propos « Actualité française ». Avec plaisir nous vous en donnons l’essentiel ici.

A lire sur Le Point – Toute l’info en continu, l’article ci-dessous

Signature .

Date et heure de la réception de la dépéche sur notre fil d’info:

Date et heure de publication sur internet:

Titre exacte donné par le journal était: Faut-il faire réchauffer ses aliments au micro-onde ?

Information et contenu publiés :


Utiliser, tous les jours, un four à micro-ondes, cela pose-t-il un problème pour notre santé ? La réponse est non, à condition de respecter quelques précautions pas toujours bien connues. On va voir cela ensemble.

La newsletter santé

Tous les mardis à 9h30

Recevez notre sélection d’articles issue de notre rubrique Santé ainsi que les Palmarès des hôpitaux et cliniques, dossiers spéciaux, conseils et astuces…

Merci !
Votre inscription a bien été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.

Tout d’abord, rappelons le principe de la cuisson au micro-ondes : les aliments sont bombardés par des ondes qui agitent simplement les molécules d’eau qui sont présentes. Cette agitation génère de la chaleur qui réchauffe ou fait cuire l’aliment.

Le premier message rassurant est qu’aucune étude n’a suggéré d’effets néfastes pour la santé des ondes du four à micro-ondes lorsque l’appareil est utilisé conformément aux instructions du fabricant, et même en cas d’exposition régulière.

Attention aux ustensiles

Un risque peut apparaître si vous êtes en contact direct avec les ondes, ce qui n’est pas le cas si la porte est fermée pendant l’utilisation et que votre four est en bon état et donc qu’il n’y a pas de fuites.

En revanche, attention aux ustensiles que vous utilisez, c’est de là que peut provenir un risque pour votre santé. Tout le monde sait qu’il ne faut pas mettre d’ustensile au métal dans le micro-ondes, mais il y a une autre précaution indispensable : ne pas réchauffer dans des contenants en plastique, car sous l’effet de la chaleur le plastique libère des substances toxiques.

Bisphénols non grata

Certes le bisphénol A est maintenant interdit, mais il a été remplacé par d’autres bisphénols, dont la toxicité est également supposée. En outre, on a retrouvé des quantités importantes de microplastiques dans des aliments réchauffés au micro-ondes. Et les microplastiques, une fois dans le sang, sont considérés comme possiblement dangereux, notamment, mais pas que, pour nos artères. Utilisez donc des ustensiles en verre ou en céramique. Et si le couvercle est en plastique, cela ne pose en principe pas de problème s’il n’est pas en contact direct avec l’aliment.À LIRE AUSSI Surpoids et obésité : la vérité sur l’IMC

Une autre précaution à prendre, c’est de nettoyer régulièrement l’intérieur du four à micro-ondes. Lors de la cuisson, des débris alimentaires se déposent sur les parois et les recoins, et, à force, le micro-ondes devient un véritable nid à microbes. Je vous recommande un nettoyage hebdomadaire pour écarter tout risque d’infection.

Les qualités nutritionnelles conservées ?

Enfin, à la question de savoir si les aliments, notamment les légumes, conservent leur qualité nutritionnelle. La réponse est oui. En tout cas, compte tenu d’une température relativement peu élevée, de la rapidité de la cuisson, et d’une faible quantité d’eau nécessaire, on perd relativement peu de vitamines et les fibres des légumes semblent même particulièrement bien préservées. Pour les protéines également, la cuisson au micro-ondes n’a pas d’effet dégradant particulier.

En pratique, la cuisson au micro-ondes est considérée aujourd’hui comme parfaitement compatible avec une alimentation saine. Pour ce qui est de la question gastronomique, c’est un autre sujet.

Faut-il faire réchauffer ses aliments au micro-onde ?

#Fautil #faire #réchauffer #ses #aliments #microonde

Reprise de l’information dans un style journalistique professionnel descriptif en organisant les idées dans un ordre cohérent avec titres html

Ce thème vous a intéressé vous aimerez tout autant ces publications :

Espérer pour la France.,Référence litéraire de cet ouvrage.

L’économie de la téléphonie/Autres lectures.,Référence de ce livre.

Prisonniers de guerre « indigènes ».,A lire. .

Le site zonepress.fr a pour but de fournir plusieurs publications autour de la thématique Information et actualité publiées sur le net. zonepress.fr vous a reproduit cet article qui traite du thème « Information et actualité ». Cette chronique est générée du mieux possible. Au cas où vous désirez donner des informations complémentaires à cet article sur le sujet « Information et actualité » vous avez la possibilité d’écrire aux coordonnées fournies sur ce site web. Consultez notre site internet zonepress.fr et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles parutions.

Infos nationales: « C’était prévisible », affirme Jean-François Merle, conseiller de Rocard en 1988 #France

Un fois de plus, ce site va vous exposer un texte qui se propage sur le web. Le thème est «Actualité française».

L’article suivant a été diffusé par Le Point – Politique

Signature .

Date et heure de la réception de la dépéche sur notre fil d’info:

Date et heure de publication sur internet:

Titre exacte donné par le journal était: « C’était prévisible », affirme Jean-François Merle, conseiller de Rocard en 1988

Information et contenu publiés :


Conseiller historique de Michel Rocard, Jean-François Merle a été l’un des principaux acteurs du processus de paix en 1988. Depuis des mois, il alerte l’exécutif sur les tensions engendrées par le projet de loi constitutionnelle visant à modifier la composition du corps électoral. « Les violences auxquelles on assiste aujourd’hui étaient parfaitement prévisibles », confie-t-il au Point, regrettant que le gouvernement n’ait pas retenu les leçons de l’histoire. Entretien.

La newsletter politique

Tous les jeudis à 7h30

Recevez en avant-première les informations et analyses politiques de la rédaction du Point.

Merci !
Votre inscription a bien été prise en compte avec l’adresse email :

Pour découvrir toutes nos autres newsletters, rendez-vous ici : MonCompte

En vous inscrivant, vous acceptez les conditions générales d’utilisations et notre politique de confidentialité.

Le Point : Êtes-vous surpris de la violence qui s’exprime aujourd’hui ?

Jean-François Merle : Dans les années 1980, la violence s’exprimait surtout par des barrages sur les routes, dans l’intérieur du pays. Nouméa avait été relativement épargnée. Aujourd’hui, nous voyons des quartiers de Nouméa se soulever. Je suis évidemment atterré, triste et choqué de ce qui se passe. Mais nous étions un certain nombre à l’avoir prédit, depuis longtemps. Au cours des deux derniers mois, une série de manifestations ont été organisées par cette cellule de coordination des actions de terrain (CCAT), toutes très pacifiques, qui ont attiré dans la rue des milliers de personnes. Il n’y a eu aucun incident. Mais le gouvernement a fait la sourde oreille. Un certain nombre de gens ont pu se dire que, finalement, la violence restait la seule voie de sortie… Sur ce mouvement se sont greffés des bandes de pillards et des saccages opportunistes. Gérald Darmanin [le ministre de l’Intérieur] a qualifié les gens du CCAT de « mafieux » – comme Jacques Lafleur, l’ancien chef du camp anti-indépendantiste, avait qualifié le FLNKS de « terroriste » dans les mois qui ont précédé la prise d’otages d’Ouvéa en 1988. L’histoire se répète tragiquement.

Depuis l’accord de Nouméa, trois référendums sur l’indépendance ont eu lieu, le processus d’autodétermination est achevé. Le gouvernement n’est-il pas fondé à se montrer ferme ?

Les deux premiers référendums ont été organisés dans des conditions que personne n’a contestées. Mais, en 2021, Sébastien Lecornu, alors ministre des Outre-Mer, a abandonné la méthode de dialogue qu’avait privilégiée Édouard Philippe, et la date du référendum a été imposée. Or, à l’automne 2021, la Nouvelle-Calédonie, qui était restée épargnée par le Covid pendant un an et demi, a été à son tour durement touchée. En l’espace de quatre semaines, elle a connu le même taux de prévalence du virus que celui qui s’était déployé dans l’Hexagone sur environ six mois. Cela a été extrêmement brutal.

De nombreuses personnalités ont connu des décès dans leurs familles. J’avais envoyé un message au ministre pour lui conseiller de différer ce référendum le temps que les gens fassent leur deuil. Des responsables de la communauté wallisienne et futunienne nous disaient : « Quand on en est à chercher 150 euros pour payer un cercueil, on n’a pas le cœur à la politique. » Ce référendum a été maintenu, et l’abstention a été massive. Il n’a donc rien réglé.

Emmanuel Macron voulait que le troisième référendum ait lieu rapidement pour pouvoir afficher qu’il avait bouclé le dossier avant la fin de son quinquennat.

Le départ d’Édouard Philippe de Matignon a-t-il marqué un tournant ?

Édouard Philippe est le dernier à avoir compris ce qui se passait en Nouvelle-Calédonie. L’accord de Nouméa, en 1998, prévoyait la rencontre annuelle d’un « comité des signataires » qui se réunissaient pour faire le point sur les avancées de l’accord. C’était une machine assez symbolique, sans doute pléthorique et assez lourde, mais c’était une machine à créer du consensus. Toutes les décisions qui ont été prises pour les deux premiers référendums l’ont été sous cette forme, par ce comité. Personne ne les a contestées. La dernière rencontre a eu lieu en octobre 2019. Il n’y en a plus jamais eu.

Depuis, le gouvernement enchaîne les décisions unilatérales. C’était une erreur majeure, mais Emmanuel Macron voulait absolument que le troisième référendum ait lieu rapidement pour pouvoir afficher qu’il avait bouclé le dossier avant la fin de son quinquennat. Il n’y avait aucune urgence, pourtant, et Édouard Philippe avait même conseillé de ne rien tenter avant 2022 pour éviter les interférences avec l’élection présidentielle et la politique nationale. C’était une logique sage.

Gérald Darmanin a pointé ce jeudi les liens de Bakou avec les indépendantistes du FNLKS. La veille, le réseau social chinois TikTok a été interdit sur l’archipel. Les violences sont-elles le résultat d’ingérences étrangères ?

Quand je m’occupais de ce dossier à Matignon, en 1988, Bernard Pons, le ministre des Dom-Tom de Jacques Chirac, accusait la Nouvelle-Zélande et la Libye de Kadhafi d’attiser les troubles. La France était fâchée avec la première depuis l’affaire du Rainbow Warrior et la seconde accueillait quelques jeunes dans des camps. Ils en revenaient un peu endoctrinés, mais cela n’a jamais eu de conséquences réelles. Avant le troisième référendum, on a prétendu que la Chine attisait les tensions – alors que la Chine est un des plus gros clients de la Nouvelle-Calédonie sur le minerai de nickel et que les non-indépendantistes reprochent régulièrement au gouvernement à majorité indépendantiste de ne pas accorder assez d’autorisations d’exportation du minerai vers la Chine.

Certains indépendantistes n’ont vraiment pas été très regardants d’aller chercher des soutiens du côté de l’Azerbaïdjan… Mais cela fait partie des ingérences opportunistes habituelles. L’Azerbaïdjan a un litige avec la France sur la question arménienne et vient la chatouiller sur un territoire d’outre-mer. Mais l’Azerbaïdjan ne vient pas manipuler les jeunes dans les quartiers de Nouméa. Cette explication est assez grotesque.

L’impartialité de l’État est mise à mal, car il penche aujourd’hui de manière assez flagrante du côté des indépendantistes.

Pour vous, le gouvernement aurait-il pu éviter cette crise ?

Pour la première fois depuis quarante ans, les équilibres fondamentaux qui régissent la vie publique en Nouvelle-Calédonie depuis les accords de Matignon et de Nouméa ont été modifiés, sans qu’il y ait d’accord entre les parties. Tout le monde convient qu’il était nécessaire de revoir la question du corps électoral, qui n’a plus évolué depuis 1998. Mais, quand vous modifiez les termes d’un accord de manière unilatérale, c’est plus un accord, c’est de la rupture de contrat.

Vous avez négocié ces fameux accords de Matignon en 1988… Et on a le sentiment que, 40 ans plus tard, rien n’a bougé.

Un certain nombre de gens n’ont rien appris de l’histoire. Depuis quarante ans, la stabilité en Nouvelle-Calédonie repose sur le dialogue, le consensus et l’impartialité de l’État. Le dialogue a été mis à mal puisque l’instance qui organisait ce dialogue, le comité des signataires, n’a plus été réunie depuis 2019. Le consensus a été mis à mal parce qu’on prend des décisions unilatérales pour modifier les règles constitutionnelles, sans l’accord de toutes les parties. Et puis l’impartialité de l’État est mise à mal car il penche aujourd’hui de manière assez flagrante du côté des indépendantistes. Je le répète : si le référendum de 2021 avait eu lieu dans les mêmes conditions que les deux précédents, quel que soit le résultat, il aurait été accepté. Et la réforme du corps électoral aurait pu avoir lieu.

Mais comment voulez-vous bâtir un consensus sur la défiance et la rupture du dialogue ? Tout le monde est d’accord pour permettre aux quelque 12 000 personnes nées en Nouvelle-Calédonie après 1998 de voter aux élections provinciales. Et le FLNKS a dit qu’il était prêt à examiner la situation de ceux qui sont installés depuis longtemps sur l’île. Mais ils souhaitaient que cette discussion ait lieu dans le cadre d’un accord global. Tous ne sont d’ailleurs pas kanaks ou européens. 35 % de la population se définit comme d’une autre origine : il y a beaucoup de Wallisiens et de Futuniens, des gens d’ascendance vietnamienne, polynésienne… Et d’autres qui se définissent comme des Calédoniens parce que le métissage a beaucoup marché depuis quarante ans. Je suis absolument convaincu que, s’il y avait eu la volonté de trouver un accord global, le problème du corps électoral pour les élections provinciales aurait pu être résolu.

Personne n’accepte de négocier avec un pistolet sur la tempe !

Voyez-vous une sortie de crise aujourd’hui ?

Gérald Darmanin a répété ad nauseam pendant le débat parlementaire que c’était une exigence démocratique. Il n’a pas compris que cet argument ne pourra être légitimement invoqué que lorsque la page de l’ère coloniale aura été définitivement tournée. Elle ne l’est pas, car ce troisième référendum a produit un résultat juridique mais pas politique. 90 % de la communauté kanake s’est abstenue, et 60 % de la population générale. Il faut aussi se rappeler que la colonisation est quand même la négation absolue des valeurs démocratiques.

Une sortie de crise n’est envisageable que si on reprend les discussions, sans tabou et sans ultimatum ou calendrier ! En décrétant que, si aucun accord n’était trouvé d’ici à la fin juin, il réunirait le Congrès pour imposer la réforme, Emmanuel Macron a commis une nouvelle erreur. Personne n’accepte de négocier avec un pistolet sur la tempe ! Cette gestion du temps est une négation de la culture kanake et océanienne. Ça ne marche jamais.

Est-ce ce que vous avez appris des accords de Matignon ?

Michel Rocard m’a appris qu’on ne pouvait régler un problème de cette complexité, de cette nature, qu’en essayant de se mettre dans le raisonnement de chacun des protagonistes pour avoir, peut-être, une chance d’essayer de trouver des points de convergence. Tous les partis politiques (calédoniens, indépendantistes, non indépendantistes, wallisiens, etc.) ont signé ensemble une déclaration invitant au retour au calme et à la raison. C’est encourageant. Il est évidemment important de rétablir l’ordre, la circulation, de protéger les personnes et les biens. Cependant, si on ne met pas un peu de souplesse pour revenir dans la discussion, on ne résoudra rien…

« C’était prévisible », affirme Jean-François Merle, conseiller de Rocard en 1988

#Cétait #prévisible #affirme #JeanFrançois #Merle #conseiller #Rocard

Reprise de l’information dans un style journalistique professionnel descriptif en organisant les idées dans un ordre cohérent avec titres html

Ouvrages sur un thème analogue:

Charles de Gaulle. Un rebelle habité par l’histoire.,A découvrir . Disponible dans toutes les bonnes de l’éditeurs.

Le Livre du souvenir.,Références de l’ouvrage. Disponible dans toutes les bonnes bibliothèques de votre département.

Technologie/Lignes et services de métros/Prolongements et créations de lignes de métros en Île-de-France/Le prolongement de la ligne 4.,Fiche du livre.

Le site zonepress.fr a pour but de fournir plusieurs publications autour de la thématique Information et actualité publiées sur le net. zonepress.fr vous a reproduit cet article qui traite du thème « Information et actualité ». Cette chronique est générée du mieux possible. Au cas où vous désirez donner des informations complémentaires à cet article sur le sujet « Information et actualité » vous avez la possibilité d’écrire aux coordonnées fournies sur ce site web. Consultez notre site internet zonepress.fr et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles parutions.

Informations françaises: Comment Simone Veil mena sa bataille victorieuse aux européennes de 1979 #France

Cet article, dont la thématique est « Actualité française », vient d’être identifié sur le web, notre équipe est heureuse de vous en reproduire l’essentiel ici.

A lire sur Le Point – Politique, l’article ci-dessous

Signature .

Date et heure de la réception de la dépéche sur notre fil d’info:

Date et heure de publication sur internet:

Titre exacte donné par le journal était: Comment Simone Veil mena sa bataille victorieuse aux européennes de 1979

Information et contenu publiés :


La journaliste Michele Cotta raconte comment la ministre de Valery Giscard d’Estaing a su mener la bataille des elections europeennes et se hisser a la tete du Parlement europeen.

Comment Simone Veil mena sa bataille victorieuse aux européennes de 1979

#Comment #Simone #Veil #mena #bataille #victorieuse #aux #européennes

Reprise de l’information dans un style journalistique professionnel descriptif en organisant les idées dans un ordre cohérent avec titres html

Bibliographie :

Atlas de la Seconde Guerre mondiale. La France au combat : de la drôle de guerre à la Libération.,Lien sur la description . Disponible dans toutes les bonnes bibliothèques de votre département.

Mort pour la France.,Présentation de l’ouvrage. Disponible chez votre libraire.

Le site zonepress.fr a pour but de fournir plusieurs publications autour de la thématique Information et actualité publiées sur le net. zonepress.fr vous a reproduit cet article qui traite du thème « Information et actualité ». Cette chronique est générée du mieux possible. Au cas où vous désirez donner des informations complémentaires à cet article sur le sujet « Information et actualité » vous avez la possibilité d’écrire aux coordonnées fournies sur ce site web. Consultez notre site internet zonepress.fr et nos réseaux sociaux dans le but d’être informé des nouvelles parutions.

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Accepter
Privacy Policy